SCIENCE FICTION , ANTICIPATION

Comme tout ouvrage de cette catégorie c'est un peu.....déroutant !! Relaxant, interrogeant tout celà à la fois mais également une fable sur le mieux vivre ensemble et le rejet de la terre polluée pour une "longue terre", très longue d'ailleurs où tout serait nature, mais également violence. A lire !

Avec les conventions liées à ce type d'ouvrage ( vocabulaire soit disant précis et scientifique ) mots nouveaux, mots valises...la lecture devient un peu heurtée. Mais si on fait l'effort celà peut devenir , quelquefois, agréable et matière à rêves..

C'est difficile quand on n'est pas un adepte du genre de lire un tel ouvrage - soi disant réputé -. Ce fût donc une lecture rapide, presque en diagonale ( je l'avoue). La fin ( le dernier chapitre ) est bien meilleure que tout le reste. Mais il est vrai que si l'on veut bien croire à l'invention de la camvers on peut rêver pour le meilleur et surtout pour le pire !!

Celà marquerait-il la fin de mes lectures de cette catégorie par manque d'enthousiasme et de compétences ?

Aîe ! les adorateurs de Barjaval ne vont pas aimer : mais c'est ma première lecture de cet auteur adulé ! écrire que je me suis ennuyé ne relève pas de la performance, mais de la réalité. De temps en temps je me croyais dans un film de TATI, dans un autre moment je me voyais dans un taxi du "Cinquième élément". Mais pas de passion !!